PETIT TOUR D'EUROPE CHEZ LES PÉDAGOGUES DE L'ÉCOLE NOUVELLE



En France chez Celestin Freinet

« Être plus grand ne signifie pas être au dessus des autres »


Les grandes lignes de la pédagogie Freinet:

- Centrer les apprentissages sur les besoins réels des enfants

- Il fonde la « méthode naturelle » : le maître utilise l’inventivité des élèves pour les aider face aux difficultés rencontrées

- Laisser les élèves faire leurs propres expériences : c’est le tâtonnement expérimental

- Mettre en place des réunions coopératives

- Finaliser les travaux par du concret : journal d’école, marché…

- Evaluer par brevet ou auto-évaluation

- Utiliser le plan de travail : l’enseignement et les objectifs d’apprentissage sont individualisés

- Pratiquer le « Quoi de neuf » visant à l’amélioration du langage, à renforcer l’écoute et à humaniser les apprentissages


En Italie chez Maria Montessori

« Aide moi à faire seul »


Les grandes lignes de la pédagogie Montessori:

- Respecter le rythme de l’enfant

- Laisser l’enfant libre de ses mouvements et de sa prise de décision

- Utiliser du matériel pédagogique adapté et prenant en compte le besoin d’activité de l’enfant

- Contrôler et enrichir l’environnement de l’enfant pour stimuler et favoriser l’acquisition des compétences et des savoirs

- Créer des espaces structurés et structurant pour permettre une bonne concentration et développer l’autonomie

- Focaliser l’enfant sur des exercices rigoureux pour renforcer l’exactitude et la précision

- Inviter les enfants au silence même si l’entraide est omniprésente


En Belgique chez Ovide Decroly

« L’individu entre en contact avec le monde par une activité globale, d’abord confuse, puis progressivement organisée et structurée »


Les grandes lignes de la pédagogie Decroly :

- Stimuler la curiosité de l’enfant par des outils et des dispositifs pédagogiques adaptés (boîte surprise, jeux d’observation, exposés…)

- Articuler les enseignements sur des besoins fondamentaux

- Mettre en place l’idée de globalisation : « Faire concourir toutes les activités de l’esprit à l’acquisition d’une notion, d’une idée ou d’un ensemble d’idées »


En Autriche chez Rudolf Steiner

« Notre plus grande tâche devrait être le développement d’êtres humains libres, capables de se donner un but et un chemin de vie. Le besoin de créativité, le sens de la vérité et le sentiment de responsabilité sont les trois forces à la base de l’éducation. »


Les grandes lignes de la pédagogie Steiner :

- Favoriser l’ouverture sur le monde en faisant « tomber les murs de la classe » en sortant très régulièrement et par des stages agricoles pour les plus grands

- Enseigner plusieurs langues dès 6 ans

- Equilibrer les temps d’activités artistiques, cognitives et techniques

- Eduquer via une approche spirituelle de l’être humain (nourrir le cœur, le corps et l’esprit)


En Espagne chez Francisco Ferrer

« Toute la valeur de l’éducation réside dans le respect de la volonté physique, intellectuelle et morale de l’enfant. Il n’y a de véritable éducation que si on laisse à l’enfant la direction de son propre effort… »


Les grandes lignes de sa pédagogie :

- Une pédagogie active basée sur des jeux, des travaux manuels, des chorales et équilibrée par des enseignements intellectuels et physiques

- Enseigner les valeurs de solidarité, de coopération, d’entraide et d’autonomie

- Favoriser l’émancipation individuelle et collective par l’apprentissage de la libre pensée et de la morale


Article mise en ligne par Montessori du 47 - Écrit par Mélissa VERA

0 vue

Emilie BOUILLOT

Montessori du 47

ADRESSE

7 rue alphonse de lamartine

47510 Foulayronnes

contact@emiliebouillot.com

T : 06 50 07 24 01