Montessori : pourquoi du matériel spécifique ?


Ce que l’on appelle communément le « matériel Montessori » est en réalité un ensemble de matériel conçu par 3 grands médecins. D’abord Jean Itard (1774-1838), qui a créé du matériel spécifique pour les personnes sourdes et muettes. Édouard Seguin (1812- 1880), inventeur des fameuses tables de Seguin, a également créé du matériel spécifique car il travaillait auprès d’enfants « neuro-atypiques ». Maria Montessori s’est intéressée au travail de ces deux médecins et a ainsi repris et complété elle-même le matériel.


Le matériel utilisé dans la pédagogie Montessori est bien spécifique pour favoriser le développement de l’enfant. On peut distinguer 3 caractéristiques principales :

- Il est « mono tâche » : le matériel ne propose qu’une seule difficulté à a fois. En effet, le cerveau peut ainsi mieux percevoir la problématique et comprendre plus facilement. Chaque matériel a un but, et un seul, bien précis.

- Il est « multi sensoriel » : c’est du matériel qui est beau pour respecter la période sensible du raffinement chez l’enfant. Il fait aussi travailler les différents sens, pour mieux assimiler les apprentissages.

- Il est « auto correctif » : il permet à l’enfant de se corriger lui-même ; cela favorise l’autonomie et l’estime de soi.

On pourrait également ajouter une caractéristique, qui me parait évidente mais qui n’est pourtant pas toujours respectée : le matériel doit être adapté à l’enfant, pour qu’il puisse le manipuler seul et sans difficulté. Cela va aussi favoriser l’autonomie de l’enfant, principe centrale dans la pédagogie Montessori.

Enfin, les différents matériels ont été étudiés avec logique, on peut les qualifier de « scientifiques » et doivent être présentés dans un certain ordre afin de suivre le développement de l’enfant. Il faut aussi les présenter avec précision et minutie, puis les laisser à disposition pour laisser le libre choix à l’enfant de ses activités.

On peut également préciser que certains matériels peuvent se combiner, comme l’escalier marron et la tour rose. Cela n’est possible que si les deux disposent précisément de mêmes dimensions. D’où l’importance de bien le fabriquer ou de bien le choisir.


Source : D'après la formation d'Emilie BOUILLOT


Mise en ligne par M.P.Montessori - Écrit par Marie Vinsonneau-Joyeux

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Emilie BOUILLOT

Montessori du 47

ADRESSE

2 impasse du turquet

47000 AGEN

contact@emiliebouillot.com

T : 06 50 07 24 01