Maria Montessori et la musique


Pas d’inquiétude, même si comme moi, vous n‘êtes pas de grands musiciens ou de grands chanteurs, nous pouvons quand même proposer pas mal d’activités musicales aux enfants. Et ce n’est pas juste moi qui le dis, c’est Maria Montessori qui l’écrit dans le Tome 3 de sa Pédagogie Scientifique : « Enfin, quoique nous ne soyons ni de grands artistes, ni de grands exécutants, c’est pourtant avec toute notre âme et toute l’habilité dont nous disposons que nous devons présenter la musique aux enfants. Nous sommes les transmetteurs d’un stimulant sublime et nous devons avoir conscience d’une telle mission. »

On retrouve pour la musique toutes les caractéristiques de la pédagogie de Maria Montessori : une progression bien précise pour ne pas mettre l’enfant en difficulté, des instruments de musique beaux et fonctionnels, plutôt en bois et en métal pour que l’enfant se rende compte de leur poids et en accès libre. Ainsi, l’enfant va prendre du plaisir à découvrir la musique, et cela va développer progressivement sa concentration, son apprentissage des sons et sa sensibilité. Ensuite, à partir de 6ans, il apprendra les notes et les gammes.


On peut commencer dès la naissance de l’enfant, tout simplement en lui chantant des chansons et en jouant avec notre voix mais aussi en tapant dans nos mains. On peut aussi présenter une panière avec des instruments (qui ne jouent qu’une seule note, comme le tambourin, les maracas, l’œuf sonore…). Puis vers 18mois, on peut créer un imagier des instruments pour travailler le langage, avec les leçons en 3 temps. On peut lui chanter des comptines (en n’oubliant pas de rester ancré dans le réel jusqu’à 6ans, car avant cet âge, l‘enfant ne différencie pas le réel et l’imaginaire). À partir de 3ans, l’enfant peut utiliser les boites à sons Montessori, mais aussi faire des activités musicales comme marcher et se mettre à courir au son des maracas. On peut commencer progressivement la reconnaissance de certains sons à l’aide de cartes. Vers 6ans, on peut commencer à introduire des notions de musique un peu plus complexe comme différencier des sons « allegro/moderato/rapido », « aigu/modéré/grave », « crescendo/decrescendo ». C’est aussi là que l’on peut commencer la mise en paire des fameuses cloches pour ensuite, progressivement, reconstituer la gamme. On peut faire un cahier de musique avec l’enfant, à partir de 6ans pour être aussi dans l’écriture, en y notant les activités réalisées au fur et à mesure.


Pour finir, voilà quelques idées de comptines, qui peuvent facilement être associées à la langue des signes pour bébé :

  • Frère Jacques :

https://www.youtube.com/watch?v=RXI7KEUbSxM

  • Coucou Hiboux (dans la forêt lointaine)

https://youtu.be/TbFbDg1v7l4

  • Savez-vous planter les choux

https://youtu.be/N1VASpNwqO8

Sources :

Formation d’Émilie Bouillot « La musique d’après la pédagogie Montessori »


Mise en ligne par Montessori du 47 - Écrit par Marie Vinsonneau-Joyeux

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Emilie BOUILLOT

Montessori du 47

ADRESSE

2 impasse du turquet

47000 AGEN

contact@emiliebouillot.com

T : 06 50 07 24 01